Remarquable - Histoire de la ville

La porte de Jérusalem

  • Touristik_Buedingen_Jerusalemer_Tor_00
  • Touristik_Buedingen_Jerusalemer_Tor_01
  • Touristik_Buedingen_Jerusalemer_Tor_03

Cette porte construite en 1503 pendant le règne du Comte Ludovic II d’Ysenburg avait pour rôle d’empêcher un accès facile au front ouest de la ville. À l’origine, la porte était reliée à un pont-levis. L’écusson du Comte ainsi que celui de son épouse Maria de Nassau décorent la saillie en cuvette. 

Ce qui est également remarquable est la mandorle qui se situe sur les meneaux de la balustrade, ainsi que la gargouille en forme de lion. Le nom de l’emblème actuel de Büdingen est apparu au début du 18ème siècle, lorsque les religieux persécutés se sont installés devant l’enceinte du château dans des maisons à colombages construites pour eux.

Aucune surprise, que les croyants du lieu pensent qu’il s’agissait d’un Jérusalem divin sur terre. Sa porte fut baptisée comme la ville sainte : la porte de Jérusalem.  Cette porte fut également appelée la « Porte des croix », car à la place de l’hôtel « Stern » qui existe aujourd’hui (construit en 1755), trois croix se trouvaient près du tribunal. Depuis la fin des vastes travaux de restauration, il n’y a plus que cette belle et authentique porte à deux tours à admirer.

en retour
Stadt Büdingen - Logo
the real kultur
Oberhessen - Logo
vulkan hessen
wetterau kelten